L'éclairage d'ambiance

De plus en plus prisé par les passionnés de décoration et de bien-être, l’éclairage d'ambiance permet à la fois d’orner et d’éclairer un intérieur tout en profitant d’un cadre tout à fait reposant. Si vous avez envie de vous relaxer après une dure journée de travail, ou si vous souhaitez bénéficier d’un décor absolument féérique ou encore d’un cadre romantique, l’éclairage d’ambiance est tout à fait indiqué pour vous. Quelles sont les différentes étapes à suivre afin de réaliser un parfait éclairage d’ambiance ?

lanterne lumineuse d'ambiance, diffusant une lumière chaude

C'est quoi, un éclairage d'ambiance ?

La lumière d’ambiance permet tout simplement de créer une atmosphère particulière dans une pièce de votre maison. Au gré de vos envies, vous pouvez moduler votre éclairage LED intérieur. Cette ambiance peut être par exemple théâtrale, intime, studieuse, raffinée ou encore festive. Avec un éclairage d’ambiance bien organisé, vous réussissez donc à instaurer l’atmosphère de votre choix dans votre logement.


La lumière d’ambiance, comment ça fonctionne ? L’éclairage d’ambiance apporte une lumière générale et uniforme à l’ensemble de la pièce : il est généralement doux et se réalise à l’aide d’un variateur d’intensité servant à adapter le flux lumineux en fonction de vos souhaits. La lumière d’ambiance est adaptée aux pièces qui nécessitent une visibilité et une orientation parfaite (couloirs et escaliers), mais elle est également prisée pour mettre en valeur la salle de séjour ou pour créer une atmosphère relaxante dans la salle de bain.

Quelle est la réglementation autour de l'éclairage d'ambiance ?

Qu’il soit fonctionnel ou général, l’éclairage domestique est encadré par certaines normes en France. Chaque circuit lumineux doit être muni par exemple d’un boitier DCL permettant l’alimentation du point d'éclairage. Toutefois, il est parfois possible de raccorder directement le point d'éclairage d'ambiance au circuit. Cette option est réalisable lorsque le support de votre luminaire est conçu en acier ou en béton, et ne permet donc pas d'ajouter une boite DCL ; lorsque l’alimentation terminale de la lampe est visible ; lorsque le point d'éclairage est déjà équipé de son propre boitier de raccordement ; et enfin, lorsque la surface sur laquelle on souhaite installer le dispositif de fixation dispose d'un diamètre inférieur à celui d'une boite DCL.


Par ailleurs, pour instaurer un parfait éclairage d’ambiance, il est important de choisir l’intensité lumineuse qui correspond à la pièce concernée. L’Association française de l’éclairage recommande un taux d’intensité de 100 lux pour une chambre d’adulte, et de 300 lux pour une chambre d’enfant.

Éclairage d'ambiance : quelle différence avec les autres types d'éclairage ?

La lumière d’ambiance permet d’apporter un éclairage général, mais elle n’est pas adaptée pour mettre en valeur les éléments d’un espace défini : elle se différencie ainsi de l’éclairage fonctionnel et de l’éclairage d’accentuation.


L’éclairage fonctionnel fournit une lumière directe et intense qui convient parfaitement à diverses activités comme la lecture, l’écriture ou encore la cuisine. Sans être éblouissante, la lumière fonctionnelle reste suffisamment forte et se concentre uniquement sur la zone d’éclairage concernée. Elle doit aussi pouvoir prévenir la fatigue oculaire et elle peut se décliner en plusieurs supports : lampes de bureau, lampes de table, suspensions lumineuses, rails de projection, appliques murales ou encore spots encastrés.


En ce qui concerne l’éclairage d’accentuation, il permet d’avoir une luminosité jusqu’à trois fois plus intense qu’un éclairage d’ambiance. Il est principalement utilisé pour mettre en valeur un objet précis ou une zone spécifique. La lumière d’accentuation dirige toute l’attention autour de l’élément qu’on souhaite mettre en valeur : il s’agit donc d’en faire un point d’intérêt afin de mieux le présenter. En outre, l’objectif de l’éclairage d’accent est purement esthétique : il permet de rehausser le style d’une pièce pour un projet architectural par exemple. Il sait également convenir à la mise en valeur d’un jardin ou d’un mobilier design dans votre logement.

Comment créer un éclairage d'ambiance ?

Vous souhaitez créer une lumière d'ambiance dans votre salon ? Différents supports peuvent vous aider à réaliser votre projet dans les meilleures conditions. Pour une salle de séjour, vous pourrez utiliser par exemple des spots orientables ou des spots LED dimmables. Les modèles de spots à encastrer sont particulièrement efficaces, car ils permettent d’agrandir visuellement l’espace de votre séjour. En outre, les spots orientables munis d’un variateur d’intensité vous permettent de moduler l’intensité de votre lumière selon l’ambiance que vous souhaitez : vous pouvez ainsi profiter d’une lumière douce ou tamisée le soir, ou d’un éclairage dynamique en journée. Le lampadaire avec variateur d’intensité est indiqué pour les séjours de taille modeste. Si vous disposez d’un salon vaste, optez plutôt pour des suspensions lumineuses ou pour des plafonniers.


Pour instaurer une lumière d'ambiance dans la chambre, il est important de sélectionner des supports lumineux permettant d’avoir une atmosphère douce, reposante ou encore intime. Les lampes à chevet à basse tension et les appliques murales à luminosité douce sont donc parfaitement indiquées pour votre éclairage d'ambiance de chambre. De plus, avec un variateur LED, vous pouvez passer d’une ambiance sereine et reposante à une atmosphère chaude ou romantique au gré de vos envies.


Pour le choix de votre éclairage LED intérieur, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste qui saura vous conseiller efficacement : sur notre site, vous trouverez de nombreux choix d’équipements pour votre éclairage d'ambiance. Par exemple, l’ampoule LED dimmable est particulièrement adaptée pour réussir une variation d’ambiance : cet accessoire permet de faire varier directement l’intensité lumineuse de 0% à 100% selon vos goûts et selon vos préférences.


Enfin, pour réussir son éclairage d'ambiance, il est important de considérer la température de couleur ou l’IRC : il s’agit d’un indice qui renseigne sur la capacité d’une source lumineuse à bien rendre les couleurs. Pour obtenir un éclairage de bonne qualité, il est conseillé de choisir des lampes ou des spots lumineux dont l’IRC est supérieur à 90.