Quelle puissance de spot LED choisir pour quelle utilisation ?

À l’instar du plafonnier, des appliques murales ou des suspensions, le spot LED est une solution d’éclairage pratique aussi bien pour un usage domestique que pour une utilisation d’ordre professionnel. Ses caractéristiques et sa puissance varient en fonction des besoins et du rendu lumineux souhaité. Nous vous expliquons comment choisir la puissance de votre spot LED en fonction du lieu d’installation et de l’utilisation prévue.

puissance lumineuse d'une ampoule de spot LED au plafond

Les critères de choix importants lors de l’achat d’un spot LED

Le choix d’un spot lumineux se fait en fonction de l’endroit où il sera installé ainsi que du type d’éclairage recherché. Pour trouver le modèle idéal, il est donc important de prendre en compte un certain nombre de critères. Pour le design, le choix se portera soit sur un modèle fixe ou orientable, c’est-à-dire avec la possibilité d’ajuster l’angle de diffusion de la lumière. Que vous optiez pour un modèle 12 Volts ou 220 Volts, vous devez aussi déterminer la température de couleur de la lumière, qui peut être un blanc chaud, un blanc neutre ou un blanc froid. Le choix se fera en fonction de la pièce à éclairer. À ces critères s’ajoutent la puissance du spot, à savoir la consommation en Watt et le flux lumineux exprimé en lumen, ainsi que l’indice de protection IP. Concentrons-nous sur la notion de puissance d’un spot LED.

Comprendre la puissance d'un spot fonctionnant à la technologie LED

La puissance d’un spot LED s’apprécie sur la base de plusieurs caractéristiques. Nous vous les présentons.

La puissance électrique - Watts

La puissance électrique est un critère qu’il ne faut surtout pas négliger lors de l’achat d’un spot. Exprimé en Watts, cet indice de puissance du spot LED désigne tout simplement l’énergie dont l’ampoule a besoin pour fournir la lumière souhaitée. Bien évidemment, plus sa valeur est élevée, plus la consommation électrique et énergétique nécessaire sera importante. Contrairement aux ampoules halogènes ou à incandescence, les lampes LED consomment très peu d’énergie, pour une durée de vie nettement plus élevée.

Le flux lumineux – Lumen

Le flux lumineux est aussi une donnée essentielle qui permet de déterminer la puissance d’un spot LED. Il s’agit cette fois-ci de la quantité d’énergie lumineuse émise par la source dans toutes les directions en une seconde. En d’autres termes, le lumen indique la capacité de la lampe à illuminer un espace. Plus sa valeur est élevée, plus la lumière fournie sera intense. Sachez tout de même que deux spots de même puissance électrique n’offrent pas forcément le même flux lumineux. Pour connaître la quantité de lumière dont vous avez besoin pour éclairer une pièce, vous devez prendre en considération la hauteur du plafond, la surface à éclairer ainsi que la teinte des murs. Le nombre de lux qui varie d’un espace à un autre vous aide également à déterminer le flux lumineux nécessaire. À titre indicatif, 200 lux seront indispensables pour l’éclairage du salon. Cette valeur passe ensuite à 100 lux dans une chambre à coucher pour adulte, et s’établit à au moins 300 lux dans le cas d’un éclairage pour cuisine.

L’équivalence de puissance entre les différents types d’éclairage

Au moment d’acheter un spot, il n’est pas rare de trouver les mentions X W = XX W, de type 5W = 50 Watts. Pour les débutants en matière d’éclairage LED, il s’agit plus précisément de l’équivalence de puissance que fournit votre spot LED si vous le comparez à une source d’éclairage dotée d’une ampoule halogène ou d’une lampe à incandescence. Pour le cas de l’exemple précité, l’ampoule LED consommant 5W restitue la luminosité approximative d’une ampoule halogène de 50 Watts. Ce type d’information est essentielle lorsque vous décidez de remplacer une ampoule halogène ou à incandescence par une version LED.

Comment calculer la puissance de spot encastrable idéale ?

Comme mentionné plus haut, la puissance du spot LED dépend de plusieurs paramètres, à savoir le type de pièce à éclairer ainsi que la luminosité souhaitée. Les modalités d’éclairage de votre couloir seront différentes de celles de la chambre à coucher. Pour déterminer la puissance de spot encastrable nécessaire, vous devez avant tout vous référer à l’éclairement de la pièce dont la valeur s’exprime en lux.


Une fois que vous avez identifié la base de votre calcul, vous pouvez ensuite déterminer le nombre de lumens, en multipliant le nombre de lux par la superficie à éclairer, en sachant que 1 lux équivaut à 1 lumen par mètre carré. Pour un salon de 30 mètres carrés, vous aurez donc besoin de 3 000 lumens fournis par 6 sources lumineuses de 5W produisant chacune 500 lumens, ou 10 spots de 3W offrant chacun 300 lumens. Bien évidemment, cette démarche n’est qu’une simple base qui vous guide dans le calcul à faire. En revanche, il arrive que vous soyez amené à ajuster vos données en fonction de vos besoins.


N’hésitez donc pas à augmenter le nombre de lux si vous souhaitez obtenir un éclairage plus intense, ou lorsque les spots sont les seules sources lumineuses présentes dans la pièce. Dans le cas contraire, pensez à diminuer la valeur de l’éclairement si vous êtes à la recherche d’une ambiance plus douce, pour l’éclairage de chambre notamment, ou lorsque vous prévoyez d’utiliser des sources de lumière supplémentaires comme un lampadaire ou une lampe à poser.

Choisir la puissance adaptée au lieu d’installation de votre spot LED

4 spots LED au plafond de la salle de bain
5 spot LED au plafond d'un salon lumineux

La puissance d’un spot LED à extérieur

Les spots LED extérieurs conviennent aussi bien à un usage décoratif qu’une utilisation purement fonctionnelle. Dans tous les cas, il est essentiel que vos luminaires bénéficient d’un indice de protection IP relativement élevé qui les protège de la pénétration des corps solides et liquides. Un indice IP44 sera indispensable en façade ou sous un toit, un IP65 au mur et un IP67 pour les spots installés au sol. En ce qui concerne la puissance d'un spot LED extérieur, 1 à 3 Watts suffisent pour baliser un chemin, sans éblouir.

La puissance d'un spot LED dans le salon

La puissance du spot LED qui éclaire un salon dépend de la superficie de la pièce et d’autres caractéristiques comme la couleur des murs. En général, un flux lumineux de 5 000 lumens convient à l’éclairage de la pièce. La puissance d'un spot LED de salon sera de de 50 Watts. Par ailleurs, pour que le rendu lumineux soit plus uniforme et nettement moins agressif, il serait préférable d’utiliser plusieurs spots LED encastrables aux ampoules moins puissantes à répartir sur l’ensemble du plafond.

La puissance d'un spot LED dans la cuisine

Dans la cuisine, l’éclairage doit être étudié avec beaucoup de soin, afin de vous permettre de préparer vos repas dans un cadre à la fois confortable et entièrement sécurisé. Pour l’éclairage général de la pièce, la puissance d'un spot LED pour cuisine sera d'au moins 35 Watts pour un flux lumineux d’environ 3 100 lm et un éclairement de 250 lx. Si vous prévoyez d’utiliser des spots LED, n’hésitez donc pas à multiplier les sources de lumière.

La puissance d'un spot LED dans la salle de bain

En moyenne, un flux lumineux de 400 à 650 lumens par mètre carré est conseillé pour réussir l’éclairage de la salle de bain. Bien évidemment, un seul point lumineux ne sera pas adapté. Il est en effet essentiel de les multiplier, en veillant à ce que chacune d’elles éclaire une zone spécifique. Si vous prévoyez d’utiliser des spots LED pour salle de bain aux dimensions réduites, prévoyez au moins trois sources lumineuses dont la puissance d'un spot est de 2 watts, au lieu d’installer un modèle de 5 watts unique produisant à lui seul environ 635 lumens. Une meilleure répartition de la lumière crée une ambiance plus confortable et homogène.

Puissance d’un spot LED pour escalier

Au niveau des escaliers, la puissance d'un spot LED tourne aux alentours de 1 à 3 Watts. Un spot LED pour escalier de cette puissance permet de baliser les marches et de vous éclairer en toute sécurité, surtout pendant la nuit.