La lumière bleue, ce qu'il y a à savoir

La lumière bleue a été ces derniers temps au cœur des discussions sur les réseaux sociaux, à cause de ses effets néfastes supposés. Et pourtant, loin de ces clichés, cette lumière peut être utile si elle est bien utilisée. Vous pouvez même en retirer des bénéfices importants. Nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la lumière bleue, et sur ses différents effets.

lumière ampoule sur fond bleu

La lumière bleue, c'est quoi ?

Avant de pouvoir définir ce qu'est la lumière bleue il est tout d'abord important de comprendre le concept de lumière. La lumière la plus commune et que l'on connait à l'état naturel est la lumière du soleil, ou la lumière blanche. Cette lumière est composée de divers spectres lumineux, comme le rouge, l'orange, le jaune, le vert, le bleu, avec des nuances pour chacune de ces couleurs. C'est d'ailleurs pour cela que l'arc-en-ciel est généralement composé de ces 7 couleurs, car ce phénomène illustre très bien la décomposition de la lumière blanche en différents spectres de couleurs.

La lumière peut être considérée comme une onde. Mais sans entrer dans les explications très compliquées de l'ordre de la physique, il faut prendre en compte que la lumière est une composition de plusieurs ondes lumineuses. Plus la longueur d'onde de ces rayons est « longue », moins elles contiennent d'énergie, et inversement. Les extrêmes de ce spectre de couleur sont l'infrarouge et l'ultraviolet, qui sont imperceptibles à l'œil humain. Les ondes lumineuses se rapprochant de l'infrarouge sont longues et peuvent même émettre de la chaleur. De l'autre côté, les ondes se rapprochant de l'ultraviolet sont courtes et donc chargées en énergie.

La lumière bleue est donc un spectre lumineux de la lumière visible, qui peut être perçue par l'œil humain. Se rapprochant plus du violet que du rouge, sa longueur d'ondes est donc plus courte et produit une plus grande quantité d'énergie. La lumière bleue et les yeux ont tendance à ne pas faire bon ménage si ces derniers y sont exposés très longtemps. Et pourtant, les effets de la lumière bleue ne sont pas que négatifs.

Ampoule LED et lumière bleue

Si vous avez bien suivi jusqu'ici, la lumière blanche est composée de différents spectres allant du bleu au rouge. Selon le spectre dominant, il peut donc y avoir différentes nuances de blanc, chose que l'on peut remarquer avec la lumière émise par les ampoules. Pour l'achat d'une ampoule LED par exemple, vous devrez choisir entre un blanc chaud, un blanc neutre ou un blanc froid. C'est ce qu'on appelle la température de couleur de la lumière. Cette dernière se mesure en degrés Kelvin (°K).

Le blanc chaud a une couleur se rapprochant du rouge ou du jaune orangé, et est sollicité pour créer une ambiance chaleureuse. On voit donc ce type de lumière dans les chambres par exemple. Sa température est comprise entre 2200°K et 3 500°K.

Le blanc neutre est celui qui se rapproche le plus de la lumière du jour, avec une température entre 3200°K et 5000°K. On peut l'utiliser dans les salles de bain, les cuisines ou pour le travail.

Le blanc froid est une lumière qui tend vers le bleu et dont la température est généralement supérieure à 5000°K. Ainsi, le spectre bleu (en somme la lumière bleue) est prédominant ici. Elle permet d'éclairer les lieux de travail, ou des endroits comme un garage.

Les ampoules LED offrent donc un choix immense de température de couleur, et vous pouvez très facilement adapter la quantité de chaleur ou de lumière bleue selon l'endroit où vous comptez les installer.

Comment et où utiliser un luminaire blanc froid ?

L'un des plus grands avantages d'une lumière bleue LED est qu'elle est plus claire et permet de voir très distinctement l'environnement qu'elle éclaire. De ce fait, ce type d'ampoule est souvent installée dans des zones axées sur le travail et les tâches précises. Étant donné que son flux lumineux est plus élevé, et que la lumière bleue a tendance à avoir un effet stimulant, une lumière bleue LED est indispensable dans les zones où les gens doivent rester vigilants et productifs. Cela tient au fait que cette température de couleur tend à supprimer la mélatonine (connue comme étant l'hormone du sommeil), et donc à augmenter la concentration des personnes qui y sont exposées. C'est d'ailleurs pour cela que vous la retrouvez dans les entrepôts, centres commerciaux, hôpitaux et usines.

Mais limiter la lumière bleue LED à ces seuls usages ne lui rendrait pas honneur. En effet, ce type d'éclairage est également parfait pour la maison, à condition de savoir où et comment l'utiliser. Ainsi, il est courant de le voir dans les cuisines, garages, placards, salles de bains, bureaux et toutes pièces qui nécessitent un bon éclairage. On peut même l'utiliser sur le plafond d'une chambre à coucher. Pourquoi diriez-vous ? Tout simplement pour stimuler votre cerveau au réveil. Ainsi, avant de vous coucher vous n'utiliserez que la lumière chaude, et au réveil, la lumière froide, à l’aide d’un variateur LED.

En plus de sa capacité à éclairer, ce type d'éclairage peut également être utilisé pour créer une certaine ambiance dans votre maison, ou améliorer la sensation d'espace. En effet, il peut compléter un décor assez moderne avec son éclat frais et clair. De même, il convient très bien à un intérieur minimaliste, et augmente encore plus l'impression d'espace.

La lumière bleue, en bref

Bien que les effets de la lumière bleue puissent parfois être néfastes sur la santé, il est à noter que son spectre lumineux dans les éclairages à LED n'est pas assez important pour causer un trouble. Si vous ne vous amusez pas à fixer la lumière directement avec vos yeux de manière prolongée, vous ne risquez aucun problème d'ordre oculaire. Et pour éviter les troubles de sommeil dus à la suppression de la mélatonine, il est préférable d'éteindre cette lumière en fin d'après-midi ou en début de soirée, et d'allumer une ampoule LED avec une lumière plus chaude à sa place.