L'indice de protection IP20

Un bon éclairage fait toute la différence pour rendre une maison fonctionnelle, plaisante et confortable. Un éclairage efficace crée une ambiance et offre un sentiment de sécurité. On parle d’éclairage performant lorsque celui-ci procure les effets souhaités. Qu’est-ce qui peut prendre une maison invitante, une pièce confortable ? Quels types de luminaires devrait-on utiliser dans les divers emplacements ? L’indice de protection IP fait partie des barèmes de performance de l'éclairage LED. Nous vous expliquons ce qu’est l’IP20 et où utiliser les éclairages qui en sont dotés.

ampoule LED dans un dessin de nuage dessiné à la craie sur tableau noir

Que signifie l'indice de protection IP20 ?

dessin d'ampoule avec point d'interrogation sur fond de ciel bleu

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage… Afin d’éviter les courts-circuits à répétition, voire un accident aux conséquences dramatiques, il est recommandé de se conformer aux règles de sécurité. Pour une utilisation adéquate à l’intérieur comme à l'extérieur, les luminaires doivent être conformes à des normes de sécurité spécifiques. Pour ce faire, chaque luminaire LED est assorti d’un indice de protection IP qui le classifie dans le niveau de protection adéquat.

L’idée derrière la création de l’indice de protection IP était d’aider les consommateurs en leur fournissant de l’information plus précises que le vocabulaire marketing courant, à l’image de l’expression « à l’épreuve de l’eau ».

L’indice de protection international est un barème standard composé des lettres IP suivies de deux chiffres. Cela sert à classifier le degré de protection d’un produit d'éclairage LED, en ce qui concerne l’intrusion d’éléments dans les composantes électriques : poussières, corps solides et humidité. L’indice IP est défini par la norme internationale CEI 6529.

Les chiffres de l'indice servent à exprimer la conformité avec deux types de conditions :

  • Le premier chiffre concerne la protection contre les solides.
  • Le deuxième chiffre indique la protection contre l’intrusion de l’eau.

Quand le critère n'est pas rencontré, il arrive que le chiffre 0 soit remplacé par la lettre X.

IP20 signifie que le produit :

  • 2 : est protégé contre l’intrusion de corps solides d’une dimension supérieure à 12 millimètres.
  • 0 : ne dispose d'aucune protection contre les intrusions d’eau.
Tableau présentant la signification des chiffres présents dans un indice de protection d'éclairage LED

On pourrait aussi lire l’énoncé IP2x.

Cela signifie par conséquent que les produits affichant l'indice IP20 ne sont pas étanches.

À l’inverse, les produits disposant d’un IP65 sont protégés contre les jets d’eau. Ceux dotés d’un IP67 peuvent soutenir une immersion sous l’eau jusqu’à un mètre de profondeur. Quant à ceux correspondant à IP69, ils sont complètement hermétiques et résistent à une haute pression d’eau.

Par ailleurs, l’indice de protection se lit d’une manière spécifique. Il importe de distinguer clairement les 2 chiffres ou les lettres qui sont juxtaposés au préfixe IP. Pour un indice IP20, on prononce « I-P-deux-zéro », et non pas « IP vingt », comme cela est souvent énoncé en dehors du champ professionnel.

Les types d'éclairages LED dotés d'un IP20

14 ampoules LED de formes et culots différents
plafonnier LED blanc rond
applique murale LED intérieure blanche orientable double faisceaux
panneaux LED blancs carrés

La plupart du temps, on choisit un luminaire tout simplement parce qu’il nous plaît. Cependant, si ce choix ne diffuse pas bien la lumière, consomme beaucoup d’énergie ou n’est pas suffisamment résistant, on se rend vite compte que ce mode de choix n’était pas approprié.

L’indice IP20 est très courant et correspond à la protection minimale de toute gamme de produits d’éclairage LED intérieur. Cela sert à certifier que le produit LED dispose d’une certaine protection contre des corps solides, comme par exemple les doigts de la main.

Le produit IP20 est facilement manipulable par un individu (pour son installation et sa désinstallation) et concerne divers types d’éclairage : ampoules LED, spots LED encastrables au plafond, appliques murales LED intérieures, réglettes LED ou tubes néon LED, etc.

Les lieux d'utilisation adéquats

Le choix des luminaires, en ce qui a trait à l’indice IP, s’effectue en fonction de la localisation dans un espace intérieur ou extérieur et selon certaines conditions d’utilisation. D’ailleurs, il ne faut pas lésiner avec l’installation. Faites appel aux services d’un professionnel si vous n’avez aucune compétence en électricité. Celui-ci suivra rigoureusement les consignes de pose et sera en capacité d’utiliser des boîtes de dérivation ou d’autres types de raccordement si besoin.  

salon design éclairé par des luminaires
bureau moderne éclairé par des panneaux LED au plafond
chambre verte éclairée par des appliques murales intérieures et spots LED IP20
cuisine et salle à mahger éclairée par des spots LED au plafond

L’IP20 est idéal pour l’éclairage LED intérieur, dans les pièces qui ne comportent pas d’humidité, dans des locaux secs intérieurs. Par exemple : pour le séjour, les chambres à coucher et le dressing, la salle à manger, le bureau, la cuisine (à l’exception des points d’eau), et toutes les pièces qui ne se situent pas dans un milieu humide, là où il n’y a pas de point d’eau à proximité.

Quand il y a présence d’humidité, comme dans une salle de bains, la chambre froide, le garage, ou un sous-sol plus ou moins bien isolé, il est préférable de ne pas utiliser IP20, et de passer plutôt à l’indice de protection supérieur, c’est-à-dire l’IP44.

L’indice de protection IP20 convient donc pour plusieurs types d’éclairage, notamment :

  • Les luminaires exposés en surface, près du mur ou du plafond. Ils sont courants dans les corridors et chambres à coucher. C’est le cas des appliques murales LED intérieures.
  • Les luminaires suspendus, retenus par un câble, une chaîne, une corde. On les trouve au-dessus des îlots de cuisine et des tables de salon, de même que dans les espaces avec plafonds élevés.
  • Les luminaires encastrés dans une cavité de plafond, tels que les spots LED encastrables au plafond.
  • L’éclairage sur rails, installé aux plafonds, ou les plafonniers LED.
  • Les luminaires portables dont on branche le fil d’alimentation à toute prise électrique.
  • Les dalles LED ou panneaux LED de forme carrée, qui s’encastrent directement dans le faux plafond ou se suspendent grâce à des câbles. Ces éclairages intérieurs sont du plus bel effet dans un bureau ou un hall d’accueil.
  • La réglette LED, ou barrette LED, qui orne d’une belle façon les dessus de meubles ou les plans de travail.

ATTENTION : l’indice IP20 ne convient absolument pas aux luminaires outdoor tels que les appliques murales de façade ou les projecteurs qui mettent en valeur l’architecture, ceux-ci étant exposés aux intempéries. Cela n’est pas recommandé non plus pour les bordures de toit ni pour les spots encastrables de sol, le sol du jardin pouvant se gorger d’eau.


Rédigé le  24 juillet 2019 11:41  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site