Courant électrique - Définition

Le courant électrique est présent dans toutes nos vies, on l'utilise tous les jours mais on n’en parle rarement. Sait-on vraiment ce qu'est le courant électrique et comment il fonctionne ? Chez Silamp, on veut que les clients comprennent et connaissent parfaitement le monde de l'électricité. C'est pourquoi dans ce billet, nous vous disons tout ce que vous devez savoir autour du courant électrique.

représentation du courant électrique, avec plusieurs câbles d'alimentation et prises de courant

Qu'est-ce que le courant électrique ?

Tout éclairage LED fonctionne grâce à un courant électrique. On peut donner comme définition du courant électrique que c'est un mouvement ordonné de charges électriques présentes à l'intérieur d'un conducteur dont le mouvement est dû à la différence de potentiel qui est générée à l'intérieur du circuit. Les charges d'un conducteur peuvent être négatives, ce sont les électrons, des particules libres de se déplacer d'un pôle à l'autre. Ces charges peuvent également être positives, dans ce cas elles sont appelées protons.


Le courant électrique, compris comme le flux de charges électriques négatives vers le conducteur à potentiel positif ou vice-versa, a pour but de rétablir l'équilibre électrique entre les deux conducteurs. Dans les liquides et les gaz, il est constitué d'ions positifs et d'ions négatifs, tandis que dans les conducteurs métalliques, le courant est donné uniquement par les charges négatives, c'est-à-dire par les électrons. Après cette définition du courant électrique, qu'en est-il de ses composants ?

Les différents types de courant électrique : courant continu et courant alternatif

Le courant électrique continu et le courant électrique alternatif se distinguent avant tout par leurs symboles et leurs domaines d'application. Commençons par comprendre leur définition théorique, puis passons à la pratique.

Courant continu : définition et symboles

Le courant continu est une tension dont la tendance est stable dans le temps, tandis que le courant alternatif a une tendance qui oscille entre une valeur positive maximale et une valeur négative maximale. Idéalement, le courant continu pourrait être représenté par une ligne droite, mais dans la pratique, son application la plus évidente est une batterie commune, constituée précisément de deux charges électriques polarisées différentes, l'une positive et l'autre négative, qui restent inchangées dans le temps. En courant continu, il y a en effet un flux d'électrons qui se déplacent toujours dans la même direction à l'intérieur du circuit, de sorte que la tension reste constante et d'intensité égale dans le temps.


L'acronyme pour désigner le courant continu, présent dans de nombreux appareils et dispositifs, est représenté par les lettres CC (courant continu) ou DC (direct current en anglais). Symboliquement, il peut être représenté par une ligne droite continue suivie de trois lignes pointillées plus courtes. C'est précisément ce symbolisme qui devient nécessaire pour respecter la polarité du courant continu. C'est le cas des batteries, qui possèdent précisément un pôle positif et un pôle négatif, lesquels doivent être correctement connectés à la charge, ainsi que de tout autre circuit électronique.

Courant alternatif : définition et représentation

Le courant alternatif est une tension ou un courant électrique caractérisé par une alternance d'impulsions positives et négatives et une variable temporelle qui lui permet de maintenir une fréquence constante. Dans un contexte domestique, la valeur de ce type de courant fluctue en effet d'un pic positif de 16 ampères à un négatif de -16 ampères. Quant au symbolisme utilisé pour le représenter, il est exprimé par l'acronyme AC ou CA (alternating current ou courant alternatif) et graphiquement par un cercle contenant une onde à l’intérieur : (~).

Quelle est la différence entre un courant monophasé et un courant triphasé ?

Tout d'abord, il convient d'expliquer la différence entre le système monophasé et le système triphasé. Tous deux concernent des circuits électriques où circule un courant alternatif et, comme leurs noms l'indiquent, la différence entre les deux systèmes repose essentiellement sur le nombre de phases. Alors que le circuit monophasé est basé sur une seule phase, le circuit triphasé est basé sur des câbles triphasés avec la présence du câble neutre ; le passage du courant électrique entre les deux types a lieu dans les sous-stations électriques.


Le courant électrique monophasé est utilisé pour un usage domestique, par opposition au courant triphasé qui est utilisé dans les grandes centrales électriques et pour le système de transport, en raison de sa nature technique et économique. La principale différence entre ces deux systèmes est le voltage électrique. Alors que dans le système monophasé, le voltage électrique entre la phase et le neutre est de 230 V, dans le système triphasé, on aura une tension de 400 V entre les deux phases et 230 V entre la phase et le neutre.

Le courant monophasé

Le système monophasé est le plus simple et aussi le plus utilisé dans les foyers domestiques : son utilisation est principalement liée à l'alimentation électrique des services publics, tels que les appareils électriques ou les systèmes à basse tension. Le courant monophasé ayant en général une tension plus faible, il est préférable de l'utiliser dans les systèmes électriques résidentiels, afin d'éviter tout risque de choc électrique. En revanche, comme il ne génère pas de champ magnétique, il ne peut pas faire fonctionner les moteurs industriels. Dans le domaine de l’éclairage LED, vous trouvez par exemple des spots LED sur rail monophasés.

Le courant triphasé

Le système triphasé est quant à lui composé de 3 circuits électriques dans lesquels circule un courant alternatif divisé en 3 phases qui, tout en partageant la même tension et la même fréquence, sont décalées de 120°. Son utilisation principale est liée aux installations industrielles, car, à puissance égale, elle représente une économie importante, notamment en termes de matériaux et de câbles. Mais pas seulement. Le système triphasé est également utilisé dans l'industrie, car il est plus facile à mettre en œuvre, tout en s'avérant plus fiable et plus puissant ; il permet également d'alimenter le moteur asynchrone triphasé, particulièrement populaire dans les installations industrielles du monde entier. Les spots LED sur rail triphasés sont particulièrement utilisés dans le monde professionnel, pour l’éclairage des grands magasins notamment.

Qu’est-ce que la polarisation de la LED ?

Pour obtenir de la lumière d'une LED, il suffit de faire passer dans sa jonction un courant électrique continu d'intensité correcte, c'est-à-dire suffisamment élevé pour produire de la lumière, mais inférieur à la valeur maximale autorisée pour ne pas endommager la LED. Les fabricants fournissent les spécifications de tension ou de courant correctes pour alimenter (polariser) la diode LED, c'est-à-dire la tension à appliquer entre l'anode et la cathode pour obtenir une valeur de courant spécifique.


Cette valeur de courant doit être régulée de manière stable, car elle modifie la luminosité de la diode LED. L'objectif du concepteur est de maintenir constante la zone de travail choisie, par exemple une tension de 3,4 Volts et un courant de 350 mA. L'alimentation électrique de la LED doit être en courant continu (anode positive vers la cathode). La connexion en parallèle n'est utilisée que lorsque la tension du courant électrique est très faible et proche de la tension de seuil des LED.


La manière la plus simple de polariser une LED est de l'alimenter en courant continu à une tension et un courant supérieurs à ceux auxquels le composant doit fonctionner. Il faut ensuite insérer en série avec la LED une résistance dont la valeur est calculée en fonction du courant désiré.

Les différents types d'alimentation électrique LED en courant continu

Les bandes de LED et certains modules de LED conçus pour fonctionner à tension constante, nécessitent des alimentations ou des pilotes avec une tension de sortie CC constante. Ces alimentations électriques fournissent une tension de sortie CC fixe, que l’on appelle basse tension. Les plus courantes sont les sorties 12Vdc et 24Vdc, qui correspondent aux LED 12V et aux LED 24V. Les modèles 48Vdc sont également de plus en plus demandés, car ils permettent une puissance plus élevée avec un courant de sortie plus faible. La connexion des modules et des bandes LED à ces alimentations doit se faire en parallèle. Son fonctionnement est qu'il laisse la tension de sortie fixe et, en fonction de la charge, l'alimentateur fournit une intensité de courant de sortie variable d'un minimum à un maximum d'ampères. Une grande partie de pilotes LED possède une entrée de tension secteur standard (230VAC), mais lors de votre commande, il est nécessaire de définir la tension de sortie.

Quel est le lien entre courant électrique et consommation électrique ?

En réalité, il est possible de calculer la consommation des appareils électroménagers de manière autonome et sans trop de difficultés, simplement en suivant des procédures spécifiques et en mettant en place des mesures et des contrôles. Le calcul de la consommation en courant électrique est fondamental pour identifier tout gaspillage et prendre les mesures nécessaires pour économiser l'énergie et réduire la facture d'électricité.


Partons de l'hypothèse que chaque appareil que vous utilisez à la maison est différent en termes de taille, de puissance (exprimée en watts, kilowatts ou ampères), de temps d'utilisation et de classe énergétique à laquelle il appartient. De ces facteurs dépend également la consommation moyenne d'énergie.


Pour obtenir la consommation électrique quotidienne, il suffit de multiplier la puissance (exprimée en watts) par le nombre d'heures d'utilisation par jour et de diviser le résultat par 1 000. Le courant consommé est également étroitement lié à la vitesse de fonctionnement d'un appareil : plus un appareil fonctionne à faible ou moyenne puissance, moins il consomme d'électricité. Pour obtenir une estimation réaliste, il ne suffit pas de calculer la consommation des appareils ménagers sur la base d'un seul appareil.


Pour obtenir un résultat fiable, il faut également déterminer les coûts de l'électricité consommée par rapport au ménage, c'est-à-dire en fonction du nombre de personnes vivant dans la maison, mais aussi en fonction du nombre, de la taille et du type d'alimentation électrique.