Bien choisir son éclairage intérieur

Bien choisir son éclairage intérieur

Bien choisir son éclairage intérieur

La lumière joue un grand rôle pour produire une belle harmonie dans votre intérieur. À chaque pièce de la maison son éclairage !

De nos jours, les incandescentes et les fluorescentes ne cessent de donner place aux diodes électroluminescentes ou LED. Elles sont devenues les plus appréciées en raison de leur basse consommation.

Cependant, ce n’est pas seulement une question d’économie. Ce n’est pas le seul facteur qui doit guider votre choix pour bien réussir un éclairage intérieur. Il en existe bien d’autres.

SILAMP vous fait découvrir ses conseils pour vous aider à y voir plus clair.

 

La température de couleur : le critère décisif d’un luminaire LED d’intérieur

Avant de choisir vos luminaires, il faut préalablement réfléchir au type de lampe que vous allez utiliser. Ce choix doit être fondé sur plusieurs critères :

  • le flux lumineux (quantité de lumière émise par la lampe)
  • la durée de vie
  • l’indice de rendu des couleurs IRP (capacité de la lampe à restituer les couleurs)
  • la température de couleur

Dès qu’il s’agit d’un éclairage LED, il faut bien prendre en compte ce dernier critère. Exprimée en degré Kelvin, la température de couleur indique l’apparence (la teinte) de la source lumineuse. C’est cette valeur qui définit si votre ampoule produit une lumière froide ou chaude.

En effet, une teinte chaude équivaut à 3300 K. Une teinte intermédiaire varie entre 3300 et 5300 K. Au-delà, il s’agit d’une teinte froide.

Donc, c’est cette température de couleur qui va déterminer si votre luminaire va jouer le rôle d’un éclairage général, d’un éclairage d’ambiance, d’un éclairage fonctionnel ou d’un éclairage d’accentuation dans une pièce.

L’angle d’éclairage : le facteur clé d’un éclairage LED d’intérieur réussi

L’angle d’éclairage a également une fonction précise pour éclairer les différentes pièces. Dans le séjour, il est conseillé de jouer avec les ombres et les lumières en associant un éclairage direct et indirect ou en utilisant des systèmes de variation.

Il est également possible d’installer des luminaires différents dans cette pièce à vivre. Par exemple, installez des plafonniers LED (éclairage général) et des spots LED encastrables orientables ou des rubans LED (éclairage d’ambiance).

Si vous souhaitez mettre en valeur une œuvre d’art ou un objet déco dans votre salle de séjour, vous pouvez utiliser des projecteurs sur rail comme un éclairage d’accentuation. De même pour éclairer les couloirs ou les escaliers d’intérieur.

Quant aux chambres, il est recommandé de ne pas négliger la source de lumière générale que vous pouvez commander depuis l’entrée. Le reste ne dépend que de vos besoins. Par exemple, vous souhaitez valoriser une table de nuit. Dans ce cas, vous pouvez installer des spots à angle réduit ou des spots de haute puissance.

En ce qui concerne l’éclairage de la cuisine ou de la salle de bain, il vaut mieux orienter votre choix vers des éclairages LED fonctionnels. Et pour cause, dans ces pièces, vous allez certainement exécuter des tâches spécifiques.

Par exemple, il est possible d’installer des spots LED haute puissance pour mettre en valeur un plan de cuisine ou des spots encastrés latéralement au-dessus du lavabo pour éviter les ombres portées lors d’un rasage ou d’un maquillage.

Prévoir plusieurs types d'éclairage dans chaque pièce : la solution idéale

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de règles strictes à respecter sauf la norme NF C 15 – 100 qui exige 8 points d’éclairage au maximum sur un circuit électrique muni d’un disjoncteur 10 A.

Cette norme impose également des règles strictes pour l’installation des luminaires LED dans votre salle de bain. En effet, il faut respecter une certaine distance entre vos sources de lumière et vos sources d’eau.

Au-delà de ces règles, cela ne dépend plus que de vos goûts et de vos besoins. Cependant, SILAMP vous conseille de prévoir plusieurs types d’éclairage dans chacune de vos pièces dès la construction ou l’aménagement de votre intérieur.

Il est judicieux de disposer d’un éclairage central tel qu’un plafonnier LED 18W et de plusieurs éclairages d’accentuation tels que les spots encastrables 3W ronds ou carrés. Vous pouvez également miser sur des commandes ou des systèmes de variation.

C’est la solution idéale pour pouvoir adapter vos éclairages LED en fonction de l’activité pratiquée ou de l’ambiance souhaitée, et ce, sans changer quoi que ce soit à votre aménagement d’intérieur. Opter pour la technologie LED est à la fois une solution économique et écologique. N’hésitez pas à découvrir vos éclairages LED intérieurs au meilleur prix sur le site SILAMP.

 

Rédigé le  28 mai 2018 9:52  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site